Bon soyons clair, écrire de façon régulière c’est complexe pour moi. Parfois j’arrive à mon contraindre à écrire et surtout j’ai des trucs à dire. Mais souvent c’est un calvaire de trouver un sujet. Ce n’est pas dans ma nature, j’ai fini par le comprendre.

Donc je vais le faire de manière ponctuelle, lorsque j’ai envie de vous partager une histoire en rapport de près ou de loin avec mon travail de graphiste.

Aujourd’hui, je vous écris, car ma vie a pris un tournant un peu différent du programme de départ de cette année 2017. Depuis, l’obtention de mon diplôme en juin 2016, je me suis concentrée sur Creajoy, son développement. J’ai osé sortir de ma zone de confort, j’ai eu un coach pendant quelques mois et surtout j’ai appris à lâcher prise. Ce qui m’a permis de relativiser par mal de choses…

En cherchant à développer mes compétences, ma visibilité, je me mettais une bonne pression. La fin de mes droits pôle emploi approchaient doucement, mais surement. Donc je cherchais toujours des idées pour me faire connaître, souvent intéressante, mais pas forcément adapter à mon tempérament. J’essayais quand même pour le bien de mon business. Malgré, la pression, j’avais décidé de ne pas chercher de travail en CDI tant que ce n’était pas devenu critique.

Pour l’histoire, fin 2016, j’avais postulé à pas mal d’offres, eu quelques entretiens, mais au final, on me reprochait en gros d’être freelance et pas salarié. Pour eux, j’étais une junior… avec 8 ans d’expérience, une création d’entreprise, ça pique un peu. Car même si je sais que j’ai peu d’expérience en salariat, je n’étais pas une débutante. De plus, créer une entreprise, nécessite tout de même de la témérité, remise en question, de l’apprentissage et une ouverture d’esprit. Des qualités qui peuvent être aussi appréciables en entreprise. Elles permettent aussi d’avoir une meilleure vision d’ensemble. Mais non, ils préfèrent des moutons… D’où l’envie de me concentrer sur mon développement pour montrer mon savoir-faire et ma personnalité.

En conséquence, sans chercher, on m’a contacté pour me proposer un poste en CDI au sein d’une société de service (SSII). Je serais envoyée en mission chez un leader du retail français. Les besoins correspondaient à 95% à mon savoir-faire. C’est assez rare d’avoir une offre d’emploi si « sur-mesure » pour un profil. Souvent en lisant ou en recevant des descriptifs, il faut être graphiste, community manager, développeur et puis blogueur et si au passage tu peux être bilingue et apporter le café, c’est top ! Et bien sûr pour un salaire totalement dérisoire par rapport à la demande de compétences… Bref au départ, sceptique, mais j’accepte tout de même les rendez-vous, une opportunité se présente, faut la saisir pour ne rien regretter ! Je n’avais rien à perdre !

Donc ma mission c’est de maintenir, développer, optimiser et améliorer le site sur WordPress, mon outil de prédilection !  Il a de forte possibilité d’apprentissage, car le service dans lequel je suis, tourne autour de l’innovation. J’ai aussi la possibilité d’utiliser mes compétences de webdesign et de graphisme pour créer les différents supports. Qui sont nécessaires pour la mise en avant des produits développer par l’équipe. Bref au top ! Avec le salaire qu’il faut et cerise sur le gâteau, j’ai deux jours en télétravail ! Ce qui me permet d’éviter les transports en commun, le kiffe total !

Je vous partage la nouvelle maintenant, car je viens de finir ma période d’essai !! Victory ! 😀

Cependant, je vous rassure, je ne compte pas arrêter mon freelance. Je continue à vouloir le développer mais, maintenant, je peux le faire avec moins de pression. J’ai toujours hâte de découvrir votre projet et de vous aider à les mettre en place.

Pin It on Pinterest

Share This